Description du projet

MILAN

Du 29 au 31 mai 2020

Le cinéaste Arnaud Desplechin a ses Rois et Reine, et le chanteur Bilal Hassani se sent Roi. Les histoires de filiation, d’adoption ou d’identité au 21e siècle rejoignent les péripéties qui se sont jouées à Milan. Le chef-lieu lombard a longtemps attisé les convoitises et a ainsi vu passer quelques couronnes, au détour d’un duché, d’un royaume ou d’un empire. Dioclétien le baptise capitale de l’Empire romain d’occident, puis les dynasties et Sforza – le fameux château des Sforza, érigé au 15e siècle par le duc de Milan, héberge aujourd’hui plusieurs musées d’importance – prennent la main, avant que ne se manifestent les ports de tête de Charles Quint, des Habsbourg ou de Napoléon.

Après le Risorgimento, Victor-Emmanuel II devient dès 1861 le premier roi de la nation italienne nouvellement constituée. Ce n’est pas un hasard si l’imposante galleria piétonne reliant le Duomo au Teatro alla Scala l’immortalise dans son intitulé. La bicyclette ou petite reine, actuellement en plein essor dans les reliefs peu escarpés de Milan, peut constituer un outil alternatif pour accéder au temple lyrique. Le rarissime Amour des trois rois reprend le pouvoir dans la maison d’opéra qui l’a vu naître en 1913, sous la houlette d’Àlex Ollé, grand seigneur de la prestidigitation scénographique.

Programme

Arrivée libre à Milan. Transport et transfert sur demande.

À 20h, au Teatro alla Scala :

L’AMOUR DES TROIS ROIS, de I. Montemezzi
Orchestre et Chœurs du Teatro alla Scala
Carlo Rizzi
Alex Ollé/La Fura dels Baus
Direction musicale
Chef de chœurs
Ferruccio Furlanetto
Roberto Frontali
Giorgio Berrugi
Federica Lombardi
Giorgio Misseri
Archibaldo
Manfredo
Avito
Fiora
Flaminio

Le compositeur Italo Montemezzi continue à être considéré à tort comme à l’origine d’une seule oeuvre majeure, à l’instar de Patrick Hernandez, le père du tube 70s Born To Be Alive. Cet Amour des trois rois se place en héritier du leitmotiv de Wagner, du symbolisme de Debussy et du vérisme de Mascagni. Sous une intrigue aux semblants statiques se cachent des portraits bouillonnants de sincérité. Fiora, contrainte d’épouser Manfredo pour des raisons politiques, brûle pour son amant Avito. Meurtre, poison et sacrifice sont les trois ingrédients concluant une recette opératique idéale aux délicieux atours vocaux.

Journée libre à Milan.

VISITE PRIVÉE DE LA SCALA
Un guide francophone du théâtre de la Scala vous fera découvrir en privé les coulisses et le foyer de la Scala.

Chez qui dormir ?

PALAZZO SEGRETI ****

Le Palazzo Segreti combine avec son charme d’autrefois l’élégance du Palais d’époque avec le design contemporain. Situé dans le centre de la ville, entre La Scala, le Duomo et le Castello Sforzesco, l’hôtel accueille ses clients dans une ambiance familiale. Ses couleurs chaudes et ses jeux des lumières créent une atmosphère de détente qui se détache de la frénésie de la ville.

ROOM MATE GIULIA ****

Chez Giulia, tous les détails sont travaillés pour faire de cette adresse un incontournable de Milan. Amusant et original, l’hôtel a beaucoup de caractère : un mobilier rétro aux couleurs vives, des peintures originales, des chambres chaleureuses et un copieux petit déjeuner servi jusqu’à midi. Son emplacement ? À deux pas du Duomo – on ne peut rêver mieux.

Une question ?

Une question ?

Un conseiller spécialiste de la destination se tient à votre disposition. N’hésitez pas à le contacter au +33 (0)1 43 59 79 82 ou carolina@artrotters.com.