Description du projet

BÂLE

Du 19 au 21 juin 2020

Bâle peut se percevoir comme la capitale culturelle de la Suisse, ayant disposé de la première collection d’art publique au monde dès 1661. Désormais pourvue d’une quarantaine de musées, la ville se stabilise à la pointe de la création. En atteste l’incontournable Art Basel, manifestation annuelle exposant des œuvres des XXe et XXIe siècles. En matière de spectacle vivant, Jeanne d’Arc au bûcher est bien celle que le compositeur suisse Arthur Honegger a créée dans cette ville en version orchestrale en 1938, à la différence que l’expérimentation théâtrale dont elle fait l’objet par Romeo Castellucci augure d’un voyage sinueux en terres plasticiennes. L’art est partout, l’art est total, l’art vit.

Programme

Arrivée libre à Bâle. Transport et transfert sur demande.


ART BASEL

Art Basel s’est imposé depuis les années 70 comme la grand-messe de l’art moderne et contemporain en Europe. À Bâle, Miami et Hong Kong, les galeristes réputés côtoient les artistes émergents dans cette foire bouillonnante et inspirante. La girouette ne saura plus où donner de la tête : le secteur Features présente les valeurs sûres, la zone Statements accueille les nouveaux acteurs prometteurs, la division Edition se pare d’une multitude de lithographies, et la plateforme Art Unlimited explore les formats sans limites ancrés dans notre époque. La vidéo et de la performance prennent part à ce tourbillon culturel vertigineux. Le parcours commence ici !

Possibilité d’une visite guidée d’Art Basel.

À 14h, au Theater Basel de Bâle : visite privée du Theater Basel

À 19h30, au Theater Basel de Bâle :

JEANNE D’ARC AU BÛCHER, A. Honegger

Orchestre Symphonique de Bâle
Chœur du Theater Basel
Franck Ollu Direction musicale
Romeo Castellucci Mise en scène
Audrey Bonnet Jeanne d’Arc
Denis Lavant Frère Dominique
Sarah Brady La Vierge
Ena Pongrac Marguerite
Jasmin Etezadzadeh Catherine
Hyunjai Marco Lee
Une voix
Porcus
Premier Héraut
Le Clerc
Paull-Anthony Keightley Bass solo

Dans cette détonante production, le voix du réel parle et la voix fantasmée chante. Audrey Bonnet se donne corps et âme dans son incarnation de la Pucelle d’Orléans, dans une salle de classe où elle creusera la tombe de son propre symbole. Le compositeur protestant Arthur Honegger a imaginé sa partition comme l’extrémité du texte poétique de l’écrivain catholique Paul Claudel. Une introspection fait le point sur les souvenirs de Jeanne à partir du bûcher funeste, et la religion se métamorphose en nature humaine. La direction de Franck Ollu garantira aux solistes invisibles mais omniscients la nourriture spirituelle de cet oratorio hypnotique repensé jusque dans ses fondements.

Chez qui dormir ?

GASTHAUS KRONE

  • Restaurant gastronomique sur place

  • Service attentionné

  • Terrasse

  • Bâtiment et décoration contemporains

Une question ?

Une question ?

Un conseiller spécialiste de la destination se tient à votre disposition. N’hésitez pas à le contacter au +33 (0)1 43 59 78 82 ou carolina@artrotters.com.